L’AGORA a été créée en 1988 par les trois Eglises du canton de Genève (catholique romaine, catholique chrétienne et protestante), pour marquer, dans la ligne du mémorandum de 1985, la présence des Eglises auprès des réfugiés.

Une équipe d’ aumôniers et de bénévoles est à l’oeuvre dans différents lieux. Dans la zone de transit de l’aéroport de Cointrin où sont retenus les requérants d’asile lors de leur arrivée. Dans les établissements de détention administrative de Frambois et Favra, où sont enfermées des personnes étrangères sous mesures de contrainte, en vue de leur expulsion. Ainsi que dans les différents  logements de l’Hospice général (appartements, foyers, abris de protection civile) où résident les requérants d’asile.

Les locaux d’accueil de l’aumônerie se trouvent dans un bâtiment du Foyer des Tattes. Ce foyer héberge principalement des personnes déboutées de l’asile soumises au régime d’aide d’urgence.

Par le biais de différentes activités (cours de français, d’informatique, repas conviviaux, activités sportives, culturelles, sorties…), nous offrons essentiellement une présence, une écoute, un soutien pour aider ces personnes, qui ont fui leur pays et dont l’avenir est plus qu’incertain, à donner  un sens à leur vie présente.
Le message de l’Evangile donne le cadre à notre travail. Un partage biblique hebdomadaire  permet de trouver ensemble enracinement et ressourcement.
L’équipe de l’AGORA se compose de trois aumôniers ainsi que d’une trentaine de bénévoles. De jeunes civilistes, des stagiaires des écoles de travail social, des collégiens et des étudiants participent également à la vie de l’aumônerie.

L’AGORA entretient des liens, non seulement avec les Eglises et les paroisses, mais avec différents membres du réseau de l’asile et de la migration, les associations du réseau social genevois ( Caritas, CSP, …), les services de l’Etat (écoles, santé,…) et les pouvoirs publics.

Régulièrement, nous recevons des groupes de catéchisme. Sur demande des enseignants, nous nous rendons fréquemment dans les cycles d’orientation et  les écoles du post-obligatoires pour donner des informations sur la situation des requérants d’asile.
Les Eglises catholiques et protestante soutiennent ce ministère en mettant à disposition l’équipe des aumôniers. Les autres postes du budget (env CHF 80 000.-) sont à la charge de l’AGORA qui compte sur la fidélité de ses amis et d’autres Eglises et communautés chrétiennes de la région pour assurer l’accueil et l’accompagnement humain et spirituel des requérants d’asile.

Merci de nous aider à atteindre cet objectif et nous permettre d’être vraiment les envoyés d’une Eglise en marche.

 

 

Charte de l’AGORA adoptée en 1992